L’Intelligence Neurosensorielle, c’est quoi ?

Définition : L’Intelligence Neurosensorielle, c’est la capacité à se connecter au présent via nos sensations corporelles pour stimuler la lucidité, la sérénité, l’intuition, la créativité et permettre l’apport de solutions que l’intellect n’a pas appris.

L’Intelligence Neurosensorielle s’appuie sur la constatation qu’il existe entre le corps et le cerveau un double flux ininterrompu d’informations non parasitées par l’intellect :

  • Flux cerveau / corps : notre intelligence supérieure s’exprime à la fois à travers l’intuition, la créativité et les sensations corporelles – notre ressenti.
  • Flux corps / cerveau : les sensations corporelles sont les signaux les plus fiables que cette intelligence supérieure peut analyser.

Développer notre intelligence Neurosensorielle, c’est savoir écouter le langage du corps et faire le lien avec le fonctionnement du cerveau.

Paradoxalement, et contrairement à ce que nous avons longtemps cru, la pensée n’est pas le reflet de notre intelligence.

Muselée, dirigée et cadenassée par un ego en résistance, elle ne permet pas d’apporter des solutions nouvelles et d’aborder l’inconnu… Pire : elle ne fera au contraire qu’augmenter notre stress et diminuer notre lucidité, comme nous vous l’expliquons dans le prochain paragraphe.

En restant dans une démarche purement cognitive, nous pouvons facilement nous couper d’informations essentielles en considérant qu’il est plus facile d’éviter le sujet que de devoir nous confronter à l’inconnu, voire à nos peurs. Alors la pensée tourne en boucle de façon compulsive et le stress augmente au fur et à mesure…

Axiome :

On ne peut pas en même temps penser
et en même temps ressentir.

Par conséquent,

Ressentir est un moyen de couper la pensée
qui tourne et de se recentrer sur soi.

 

Nous retrouvons notre plein pouvoir lorsque nous revenons au moment présent.

Nous y parvenons en coupant l’intellect, en calmant le mental, cette petite voix qui n’arrête pas de nous parler. Et le moyen le plus simple, c’est d’observer ce qui se passe au niveau des sensations corporelles.

Et c’est alors que la nouveauté peut émerger, grâce à cette différence fondamentale entre pensée et sensations corporelles.

  • En observant nos pensées, nous sommes tentés de contrôler la bonne logique du déroulement du processus de réflexion
  • En observant nos sensations corporelles, nous focalisons la pensée sur l’observation et la constatation de ce qui se passe en temps réel à l’intérieur du corps.

En coupant le mental par la stimulation ou l’observation de nos sensations corporelles,

  • nous nous plaçons dans la présence
  • nous sortons du stress
  • nous nous relaxons et nous décuplons notre capacité à régler les problèmes
  • tout en permettant l’émergence de l’intuition et de la créativité

 

L’intelligence Neurosensorielle nous amène à redécouvrir notre singularité, notre propre chemin, notre puissance intérieure.

C’est à la fois concret,pragmatiqueet simple, tout en restant assez profond n’est-ce pas???

Qu’en pensez-vous ? Merci de nous répondre ci-dessous dans les commentaires, nous ne manquerons pas de vous répondre !

Olivier Masselot et Samy Kallel

Co-fondateurs de l’Approche Neuro-Sensorielle

Une réflexion au sujet de « L’Intelligence Neurosensorielle, c’est quoi ? »

  1. Bonjour,

    Je peux ressentir et penser en même temps ! Question d’habitude 🙂 En tant qu’artiste de cirque, on est bien obligé d’être hyper fin dans l’écoute des signaux physoques, tout en étant hyper clair dans les directions qu’on donne au corps, tout en réfléchissant à la gestion des imprévus qui arrivent en permanence. Tout en un. Pas le choix 🙂

    Si je suis entrain de faire un problème de maths, ça ne m’empêche pas d’être consciente de la souplesse du poignet, de la position de mon bassin sur la chaise, de mon envie de boire de l’eau.

    D’ailleurs, les sensations… je ne m’y fie qu’à moitité… par exemple, on peut croire qu’on est droit quand on fait un équilibre sur les mains pendant même qu’une simple photo viendra nous montrer qu’on est complètement vrillé. De plus si je suis juste mon envie sensorielle, je vais vite fait me retrouver entrain de manger du sucre avachie dans le canapé. Donc, il y a sensation et sensation.

    Ceci dit ce sujet m’interesse beaucoup. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restons connectés

Subscrive to our newsletter, to be always aware of our company events. We build
the most powerful and flexible products all over the world.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits